Pour faire venir le Printemps, le Thym de Provence obtient son IGP!

L’Association Interprofessionnelle pour les Herbes de Provence (AIHP) a obtenu la reconnaissance de l’appellation THYM DE PROVENCE à titre d’Indication Géographique Protégée (IGP) le 1er Mars 2018 aux termes d’une procédure de 4 années.

L’IGP est issue d’une règlementation européenne qui identifie un produit agricole, agroalimentaire ou viticole dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. En France, c’est l’INAO, Institut National de l’Origine et la Qualité, (www.inao.gouv.fr) qui agit activement dans la mise en place et les procédures de contrôle des Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine tels qu’IGP, AOP, AOC ou Label rouge…

L’IGP est la reconnaissance d’un savoir-faire ou une qualité spécifique qui sont alors attribuables à l’origine géographique. La production du produit agricole, agroalimentaire ou viticole est encadrée par un cahier de charges strict permettant l’application de l’IGP.

Le Thym de Provence est un thym phénolé qui se caractérise par un fort pouvoir aromatique, chaud et piquant. ² Le « Thym de Provence » est une plante aromatique appartenant à l’espèce Thymus vulgaris L., de la famille des Lamiacées.

Pour le Thym de Provence, l’aire de production s’étend au département du Vaucluse et à de nombreuses communes des départements des Bouches du Rhône, du Gard, des Alpes de hautes Provence, de l’Ardèche, du Var, des Hautes Alpes et de La Drôme (toutes listées dans le cahier des charges).

La garantie que le « Thym de Provence » est originaire de l’aire géographique est obtenue par la mise en place :
? d’une identification précise des parcelles de cueillette ou de culture.
? d’une identification précise des lieux de stockage utilisés par chaque opérateur.
? d’une traçabilité rigoureuse de la récolte à la commercialisation. ³

Ainsi, une espèce spécifique, le milieu naturel particulier de la Provence (sol et climat) et un savoir-faire dans la cueillette, le tri, le séchage et la transformation permettent la production d’un produit d’exception à l’odeur emblématique de la Provence qui bénéficie désormais d’une protection officielle et européenne !

 

photo : CC-BY-SA-2.0 – Photographs by cyclonebill
² Cahier des charges de l’indication géographique protégée « Thym de Provence »
³ Cahier des charges de l’indication géographique protégée « Thym de Provence »

Back